France : la fin des paysans et les soldats perdus de l'agriculture industrielle | Investors Europe, Gibraltar | Scoop.it

 

[ ] les paysans français disparaissent inexorablement pour laisser la place à des exploitants sous contrats qui sont en fait des ouvriers spécialisés et les maillons faibles d'une agro-industrie préoccupée avant tout de productivité et d'économie d'échelle.

 

Et quelques centimes de plus au litre de lait ou au kilo de viande, arrachés par les éleveurs, ne changeront rien à la logique générale d'un système qui pousse à la concentration.

 

Cette guerre des « paysans » profitera aux généraux de l'arrière, aux bâtisseurs d'empire comme Xavier Beulin, qui n'hésitent pas à envoyer au front, pour des batailles désespérées, les soldats perdus de l'agriculture industrielle.

 


Via Cyrille